Arbres en fil de cuivre torsadé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Anthony le Sam 20 Oct 2012 - 9:21

Bonjour à tous,

le sujet à déjà été explorer sur le forum, et différentes techniques ont été abordées, aujourd'hui je vous présente ma première réalisation d'un arbre en fil de cuivre torsadé.

Matériel utilisé:
fil de cuivre en bobine de 7/10°
peinture marron
filet floqué Heki

Technique:
Je prend une dizaine de morceaux de fil de cuivre d'environ 40 cm de long que je torsade ensemble.
Ensuite en partant du haut de l'arbre, je détorsade afin de former des branches.
Une fois les branches formé, je soude à l'étain aux point stratégique pour que le tout reste bien en place.
Puis je trempe le tout dans le pot de peinture (c'est plus rapide que de peindre le branches une à une)

Lorsque la peinture est sèche, j'applique un peu de colle sur les branches, et je mets en place le filet floqué.
Voici ce que ça donne:







Je n'ai pas pensé à prendre des photos de l'arbre nu, mais je vais en faire d'autres, je vais essayer d'y penser.
avatar
Anthony
Bon client du wagon bar

Date d'inscription : 03/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0 - 2 rails EpIV / N digital et analogique
Digital - Analogique : Digital/débute sur RRTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par SamT le Sam 20 Oct 2012 - 9:27

Le rendu a l'air superbe.

est-ce qu'on peut avoir un gros plant du tronc ? on ne distingue pas trop les fils ?
avatar
SamT
Rédacteur des annonces en gare

Date d'inscription : 26/06/2008
Echelle(s) que je pratique : H0 2R
Digital - Analogique : Digital

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Anthony le Sam 20 Oct 2012 - 9:39

Bonjour Samuel,

pour le gros plan, il va falloir patienté jusqu’à Lundi !

pour que les fils ne se voit pas trop j'ai pensé à 2 solutions :

Le plâtrage du tronc ou plusieurs couche de peinture.
Perso j'ai passé 4 couches de peinture, mais je pense que le plâtrage aurait été plus rapide.
Mais comme je dois recouper le tronc suivant l'endroit ou va être placé l'arbre, j'ai eu peur de fissurer le plâtre.
avatar
Anthony
Bon client du wagon bar

Date d'inscription : 03/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0 - 2 rails EpIV / N digital et analogique
Digital - Analogique : Digital/débute sur RRTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par JPaul_73 le Sam 20 Oct 2012 - 10:15

C'est pas mal du tout ... Encore une bonne expérience dont on tirera partie ... Merci Anthony.
avatar
JPaul_73
Directeur du Café de la Gare

Date d'inscription : 14/02/2012
Echelle(s) que je pratique : HO - fin d'Epoque III (Année 70) à V
Digital - Analogique : Construction du réseau en cours- Ecos 50000 - MultiMauss.

http://www.le-train-de-jipe.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Rico le Sam 20 Oct 2012 - 10:50

Le sujet a effectivement déjà été abordé....mais il est très agréable de voir les réalisation des membres....Et a se sujet il y a deux personnes qui excellent "66666 et Nesty" dans la fabrication des arbres....Réel sur le Forum LR Press..
Et voila le type de tronc qu'ils réalise....



@+
avatar
Rico
Directeur de la Salle d' attente

Date d'inscription : 13/12/2009
Echelle(s) que je pratique : Oe
Digital - Analogique : Multimaus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Anthony le Sam 20 Oct 2012 - 11:02

Oui bon d'accord ! Là on est sur du grand art !

Il me manque encore pas mal de pratique pour arriver à un tel résultat !
avatar
Anthony
Bon client du wagon bar

Date d'inscription : 03/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0 - 2 rails EpIV / N digital et analogique
Digital - Analogique : Digital/débute sur RRTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par JPaul_73 le Sam 20 Oct 2012 - 12:51

Oui là c'est du grand ar..... bre ...

Sans rire le rendu du tronc est assez exceptionnel.
avatar
JPaul_73
Directeur du Café de la Gare

Date d'inscription : 14/02/2012
Echelle(s) que je pratique : HO - fin d'Epoque III (Année 70) à V
Digital - Analogique : Construction du réseau en cours- Ecos 50000 - MultiMauss.

http://www.le-train-de-jipe.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par CFF le Sam 20 Oct 2012 - 15:58

C'est une bonne idée, merci de la partager. La dernière photo est impressionnante de réalisme.
avatar
CFF
Administrateur du local de pause

Date d'inscription : 26/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0

http://www.photostrains.emonsite.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par SamT le Sam 20 Oct 2012 - 20:36

Merci Rico pour cette leçon d'humilité. Extraordinaire le rendu.
avatar
SamT
Rédacteur des annonces en gare

Date d'inscription : 26/06/2008
Echelle(s) que je pratique : H0 2R
Digital - Analogique : Digital

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Christian Collet le Dim 21 Oct 2012 - 3:14

Belle réalisation Anthony. topcool C'est vrai que c'est un excellente technique pour réaliser de grands arbres comme les platanes, ce que le Zeechium ne permet pas.
avatar
Christian Collet
Oscar des réseaux en construction

Date d'inscription : 21/11/2009
Echelle(s) que je pratique : H0 époque VI: automoteurs, fret et trains de travaux plus un peu de HOe
Digital - Analogique : Analogique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Dim 21 Oct 2012 - 9:01

Anthony a écrit:
Perso j'ai passé 4 couches de peinture, mais je pense que le plâtrage aurait été plus rapide.
Mais comme je dois recouper le tronc suivant l'endroit ou va être placé l'arbre, j'ai eu peur de fissurer le plâtre.

Non, si tu "consolides" le plâtre. Sur mes arbres, le plâtre est délayé à l'aide d'un mélange eau+colle blanche. Je t'assure que c'est du "béton". Wink
avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Rico le Dim 21 Oct 2012 - 14:00

Ne pas oublier de brosser le tronc avec une brosse en fer pour lui donner de la vie
avatar
Rico
Directeur de la Salle d' attente

Date d'inscription : 13/12/2009
Echelle(s) que je pratique : Oe
Digital - Analogique : Multimaus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Lutchi le Dim 21 Oct 2012 - 16:12

Magnifique du file de câble téléphonique
Il est magnifique
avatar
Lutchi
Ingénieur en chef de la machine à café

Date d'inscription : 15/04/2010
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Analogique continu sans digital

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Didier62 le Dim 21 Oct 2012 - 19:11

Il est très beau ton arbre, bravo, belle technique ,une de plus.
avatar
Didier62
Ingénieur de la machine à café

Date d'inscription : 14/12/2011
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Analogique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Anthony le Lun 22 Oct 2012 - 10:21

Bon c'est malin !

Je vais être obligé de revoir la finition de mes tronc, afin de leur apporter plus de réalisme .
J'ai fait 3 arbres comme ça, je les destinai aux abords de la gare, donc au tout premier plan, et du coup après avoir vu les photos qu'a posté Eric, je me sens très limite sur le réalisme.
J'essaierai de vous mettre le résultat final avant de les planter, donc à suivre.
avatar
Anthony
Bon client du wagon bar

Date d'inscription : 03/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0 - 2 rails EpIV / N digital et analogique
Digital - Analogique : Digital/débute sur RRTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par SamT le Lun 22 Oct 2012 - 10:31

moi je les trouvais bien tes arbres ....
avatar
SamT
Rédacteur des annonces en gare

Date d'inscription : 26/06/2008
Echelle(s) que je pratique : H0 2R
Digital - Analogique : Digital

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Anthony le Lun 22 Oct 2012 - 10:43

Oui moi aussi je les trouvais réussit, c'est pour ça que je les ai mit sur le forum, mais vu la photo qu'a poster Eric (Rico), je trouve que j'aurai pu faire un peu mieux les troncs, je ne vais pas les jeter, je vais juste retravailler un peu les troncs. Very Happy
avatar
Anthony
Bon client du wagon bar

Date d'inscription : 03/10/2007
Echelle(s) que je pratique : H0 - 2 rails EpIV / N digital et analogique
Digital - Analogique : Digital/débute sur RRTC

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Lun 1 Avr 2013 - 12:29

Hop, hop,
faisons vivre un peu ce fil.
Voici quelques unes de mes dernières réalisations, qui ne devraient pas tarder à prendre place sur mon réseau. C'est loin d'être encore terminé, il reste encore toutes les petites touches à mettre par ci par là, les fameuses petites retouches qui prennent des plombes...
Montrez les vôtres, ne soyez pas timides, c'est comme cela que l'on va progresser !





avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Railenbois le Lun 1 Avr 2013 - 13:24

Belles réalisations tirchapeau ,qui pendraient place sur mon réseau Wink mais bien sûr avec toute la forêt qui va avec sortieporte

Marcel
avatar
Railenbois
Administrateur du local de pause

Date d'inscription : 29/11/2012
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, gestion via CDMRail

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Rico le Lun 1 Avr 2013 - 15:18

Comment te dire Pierre Yves.....tu menménerve avec tes couleurs PARFAITE... acclamer les troncs sont Fantastique....
Tu n'a pas mi de filet, tu nous explique pour le feuillage...
C'est un Pin Maritime ?
@+
avatar
Rico
Directeur de la Salle d' attente

Date d'inscription : 13/12/2009
Echelle(s) que je pratique : Oe
Digital - Analogique : Multimaus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Lun 1 Avr 2013 - 21:25

Eric, je suis bien désolé de te faire monter la tension. l0l!

Pour le feuillage du pin, c'est bien du filet floqué, Polak via Ara production. J'ai fini par trouver la technique, il faut vraiment beaucoup l'aérer avec ses gros doigts avant de la fixer sur les branches. Une fois aéré, il faut enfiler la branche directement dans le filet, et "pousser", ce qui permet de donner du volume au filet. Je suis en rade de filet, je viens de passer une commande pour finir. J'en profite pour prendre aussi du filet pour les chênes, mais là, ça risque de ne pas être une partie de plaisir. Si je n'arrive pas à un résultat convenable, j'aurai toujours la possibilité d'essayer le coup du polyfiber + feuilles, mais j'ai peur que ce ne soit aussi très délicat. Bref, affaire à suivre, mais je flippe un peu...

Marcel, pour une forêt complète, je change de méthode ! Very Happy Il me faut trois à quatre heures (temps de séchage non compris) pour faire un pin, cinq à six pour un chêne...Je serai mort et enterré avant d'avoir pu faire une forêt d'un petit hectare ! MDR
avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Miriva le Lun 1 Avr 2013 - 21:47

Les arbres en fil de cuivre donnent de très bons résultats, et on peut vraiment faire de beaux spécimens.
Je vais investir dans un mini chalumeau à gaz pour souder les brins, l'an dernier, j'ai bousillé une panne de fer à souder, il faut vraiment de la puissance. Après j'avais travaillé les troncs à le pâte Fimo, çà va pas mal, moins cassant que le plâtre, et se travaille aussi bien. Quelques modèles de troncs sur le sujet réservé aux dioramas "Gare du Villard".

Mais vraiment, les résultats présentés ici sont magnifiques.

______________________________________________________________________________________________
Amicalement, Christian
[color=indigo][i]Si on se préoccupait de l'achèvement des choses, on n'entreprendrait jamais rien...
avatar
Miriva
Modérateur

Date d'inscription : 27/01/2012
Echelle(s) que je pratique : Du N ou H0e à la maison, et du H0 à Miniworld Lyon.
Digital - Analogique : Digital.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Railenbois le Mar 2 Avr 2013 - 7:10

Pierre-Yves a écrit:Eric, je suis bien désolé de te faire monter la tension. l0l!

Pour le feuillage du pin, c'est bien du filet floqué, Polak via Ara production. J'ai fini par trouver la technique, il faut vraiment beaucoup l'aérer avec ses gros doigts avant de la fixer sur les branches. Une fois aéré, il faut enfiler la branche directement dans le filet, et "pousser", ce qui permet de donner du volume au filet. Je suis en rade de filet, je viens de passer une commande pour finir. J'en profite pour prendre aussi du filet pour les chênes, mais là, ça risque de ne pas être une partie de plaisir. Si je n'arrive pas à un résultat convenable, j'aurai toujours la possibilité d'essayer le coup du polyfiber + feuilles, mais j'ai peur que ce ne soit aussi très délicat. Bref, affaire à suivre, mais je flippe un peu...

Marcel, pour une forêt complète, je change de méthode ! Very Happy Il me faut trois à quatre heures (temps de séchage non compris) pour faire un pin, cinq à six pour un chêne...Je serai mort et enterré avant d'avoir pu faire une forêt d'un petit hectare ! MDR
Le temps doit être la rançon de la qualité ,dans l'attente de voir tes chênes A suivre

Marcel
avatar
Railenbois
Administrateur du local de pause

Date d'inscription : 29/11/2012
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, gestion via CDMRail

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par JPaul_73 le Mar 2 Avr 2013 - 10:20

C'est superbe ces arbres ..... J'ai des km de fils de réseaux informatique anciennes générations, et je pense avoir une idée pour en recycler une partie.

En tous les cas champions les gars vos réalisations sont superbes...
avatar
JPaul_73
Directeur du Café de la Gare

Date d'inscription : 14/02/2012
Echelle(s) que je pratique : HO - fin d'Epoque III (Année 70) à V
Digital - Analogique : Construction du réseau en cours- Ecos 50000 - MultiMauss.

http://www.le-train-de-jipe.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Dim 7 Avr 2013 - 11:32

Hop, hop,
travaux du week end, les arbres sont tous finis, et posés sur le réseau. La luminosité est particulièrement difficile aujourd'hui pour les photos, il va falloir attendre ce soir pour obtenir quelque chose de correct.

Pour patienter :



Si c'était à refaire, je m'arrangerais pour faire un tronc principal un peu plus imposant, et je peindrais les branches supérieures dans un gris un peu plus foncé et avec une pointe de vert sombre.
avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Miriva le Dim 7 Avr 2013 - 11:46

Superbe.
C'est du filet ou du flocage que tu as rajouté sur un support ?

______________________________________________________________________________________________
Amicalement, Christian
[color=indigo][i]Si on se préoccupait de l'achèvement des choses, on n'entreprendrait jamais rien...
avatar
Miriva
Modérateur

Date d'inscription : 27/01/2012
Echelle(s) que je pratique : Du N ou H0e à la maison, et du H0 à Miniworld Lyon.
Digital - Analogique : Digital.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Dim 7 Avr 2013 - 17:50

C'est du filet floqué Polak. Avantages, c'est facile à poser, ça s'étire bien sans se déchirer de peur, et ça s'accroche partout (voire un peu trop des fois... pale ). Inconvénient, ce n'est pas franchement économique, il m'a fallu tout un filet pour deux arbres, soit grosso modo cinq euros par arbre. Les pins sont plus économiques à ce niveau (quatre arbres par filet).
Il me reste deux armatures, je testerai d'ici quelques temps la pose de filet type sylbranche + feuilles par dessus.
avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Pierre-Yves le Lun 8 Avr 2013 - 21:44

Hi there,

j'ai fait un petit résumé, vague tuto sur mes méthodes de fabrication d'arbres à la demande de certain de mes petits camarades. Y a pas de raison, je vous en fait profiter aussi.
C'est parti :

1- Torsifier.

L'armature est constituée de fils de cuivre, extraits à grand renforts de charcutages de câbles électriques dispos chez Castobricotruc.
Pas la peine de prendre cher, le truc de base à deux ou trois brins de 1.5 mm² suffit amplement. Pour un arbre du type pin maritime, je prends trois brins de 1.5 mm², pour un chêne quatre. Les brins rassemblés, on les torsifie ensemble pour former le tronc. Il faut bien torsader serré, plus ce sera serré moins ce sera compliqué d'enduire le tronc à la fin. On étame le tout au fur et à mesure que l'on monte, de façon à former une base solide pour le tronc. Certains artistes représentent les racines en bas du tronc, perso je fais l'impasse dessus, normalement ça ne se verra guère, voire pas et je trouve que ce sera plutôt une gêne pour intégrer la base de l'arbre dans le sol.
Au fur et à mesure que l'on monte, on va diviser le tronc en grosses branches, en extirpant un certain nombre de brins de câble. On va ensuite diviser ces grosses branches en branches plus petites en divisant la grosse branche en plusieurs torons, et on va répéter la manip' jusqu'à l'extrémité des branches, qui ne devra plus comporter qu'un seul brin de fil (très important !). Il n'y a plus qu'à étamer le tout, indispensable à mon avis, sinon l'arbre est tout mou et on va se gaufrer après...
Le plus compliqué, c'est de faire une armature qui soit "crédible" et ressemble en gros à un vrai arbre. Pour ça, je torsifie en ayant sous la main une photo d'un vrai arbre, et en m'en inspirant. De toute façon les premiers essais seront forcément moches, faut partir sur cette idée hélas...
Attention, il vaut mieux jeter que manquer, prévoir en gros cinq centimètres de rab dans la longueur des brins par rapport à la taille de l'arbre qu'on veut obtenir à la fin.
Voilà à quoi ça doit en gros ressembler à la fin du torsifiage, étamage/brûlage de doigts :



2- Enduire

C'est pas tout ça, mais là, c'est moche. Il va donc falloir enduire le tronc et les branches pour planquer la misère.
J'utilise deux recettes :
- un mélange 50/50 plâtre / colle à bois (rapide) plus un peu d'eau, de façon à rendre le mélange étalable au pinceau. C'est nickel pour les troncs lisses et les branches, et c'est très facile à appliquer. Plusieurs couches peuvent être nécessaires.
- du mastic de maçonnerie (DIP mastic maçonnerie et bâtiment, pub gratuite pour Casto). Il faut en déposer une bonne épaisseur sur le tronc et les branches, et le lisser ensuite avec un pinceau mouillé. Super chiant à faire, et très caca à étaler.

Un de mes premiers essais colle à bois/plâtre (oui, c'est très moche, mais ça donne une idée...) :



3- Texturer.

Pour donner un peu de relief à nos troncs et à nos grosses branches, j'ai jusqu'à présent utilisé deux techniques:
- pour les pins, qui ont un tronc rugueux, à l'aspect assez particulier, j'ai copieusement barbouillé les troncs et les grosses branches (préalablement enduits de colle+plâtre) de medium dilué à 50% (le mélange magique kifaitou, du ballast au flocage de l'herbe), puis saupoudré le tout avec de la sciure très très très fine (récupérée dans le sac de ma ponçeuse).
- pour les chênes, le tronc et les grosses branches ont été recouverts du mastic susmentionné. Aussitôt après le lissage au pinceau mouillé, je figure les stries de l'écorce avec un outil de haute technologie, composé d'un pinceau dont les pwals ont été retirés et remplacés par quatre ou cinq brins de cuivre (récup d'une armature d'arbre précédent, rien ne se perd rien ne se créée...), pour former une espèce de micro brosse à bougie. Les branches plus petites, elles, sont enduites au mélange colle+plâtre, sinon c'est un coup à finir à l'asile.

4- Barbouiller.

Là, c'est mon cauchemar qui commence. Je suis d'une nullité crasse en tout ce qui concerne les couleurs, les mélanges et ce genre de truc. J'ai fini par mettre au point deux techniques :
- pour les pins, une première couche de brun assez fonçé. Quelques touches de jaune + pointe de noir en dry brush pour figurer les quelques lichens qui se baladent de ci de là. Puis, dry brush de gris clair pour faire pâlir le brun. Enfin dry brush de noir pour faire ressortir les reliefs. Attention, avec les troncs texturés de cette manière (sciure) la moindre tentative de passage d'un jus tourne à la catastrophe...ne me demandez pas pourquoi.
- pour les chênes, et je pense que c'est valable pour pas mal d'autres espèces, la base est un gris (plutôt foncé pour les chênes, plus clair pour d'autres espèces), auquel on rajoute du brun et/ou du vert sombre par touches, jusqu'à obtenir la bonne couleur. Là, je ne sais pas expliquer mieux, ni faire autrement que par itérations. Une fois cette couche de base passée, quelques dry brush de jaune + noir et vert sombre + noir pour figurer vaguement les mousses et lichens. Pour finir, un jus de noir, qui fait ressortir les reliefs.
Attention au gris de la teinte de base, il vaut mieux je pense faire trop foncé que trop clair, ça tranche beaucoup avec le filet floqué et/ou les feuilles. Sur mes chênes, les petites branches sont trop claires, elles ressortent trop par endroit.

A ce moment là, ça doit commencer à ressembler à quelque chose.



5- Floquer

Les vrais artistes utilisent des filets non floqué (Sylbranche ou Polyfiber Noch), qu'ils posent sur les branches, puis vaporisent de la colle et floquent des feuilles par dessus (Noch, FR ou Sylvia). Je n'ai pas encore essayé, mais ça a l'air particulièrement "touchy" à faire pour obtenir un résultat correct. J'ai choisi la facilité en utilisant des filets floqués (polak), aiguille de 1 mm vert pin pour les pins, et chêne avec feuilles de 0.4/0.6 mm pour... les chênes.
Il n'y a pas manifestement trente six technique pour arriver à un résultat correct :
- Surtout ne pas découper le filet aux ciseaux, mais le déchirer entre ses doigts boudinés et éventuellement velus. Il faut ensuite étirer les bouts de filet au maximum sans pour autant les déchirer, et leur donner le plus de volume possible. Une paire de doigts de la main gauche, des brucelles dans l'autre, et c'est parti. Pour les gauchers, merci d'inverser. Wink
- Une fois les étirements faits (attention aux courbatures !), il faut enfiler les plus petites branches (celles avec un seul brin de cuivre) dans les filets, après avoir badigeonné celles-ci du mélange magique medium +eau. Il faut ensuite "pousser" le filet sur la branche pour lui donner du volume en "l'entassant".
- Ne surtout pas essayer de recouvrir plusieurs petites branches avec un seul bout de filet, travailler branche par branche, sinon ça manquera de volume. Si, en faisant comme ça ça manque toujours de volume, c'est soit que le filet n'est pas assez étiré ou pas assez "volumisé" par poussage sur les branches, soit qu'il n'y a pas assez de petites branches.

Si on découpe le filet aux ciseaux, qu'on le l'aère pas, et qu'on ne l'enfile pas sur les branches, ça donne ça (marrez vous, zavez le droit, c'était mon premier... mdr )



Si on fait les choses convenablement, c'est déjà plus présentable :



Pour finir, deux petites remarques générales :
- ça prend du temps, pas mal de temps même. En dehors des innombrables essais foireux, il me faut grosso modo 3/4 h pour un pin, 5/6 h pour un chêne (hors temps de séchage).
- ce n'est pas une démarche si économique que ça. En dehors du câble de cuivre et de la soudure, les filets floqués sont relativement chers, et on en consomme pas mal (un filet pour deux chênes, soit 5 burps par arbre environ, un filet pour quatre pins, soit 2.5 burps par arbre).
Bon, en contrepartie, on savoure le plaisir incomparable du "c'est moi qui l'ai fait".

Pour vraiment finir, il faut quand même redde quae sunt Caesaris, Caesari, et citer un fil du forum LR ou deux surdoués de la chose ont donnés leur petits secrets et leurs tours de mains (bon, ils ne peuvent pas donner leur talent et c'est dommage, parce que qu'ils font est à tomber par terre). Faire une recherche sur le sujet "Arbres en cuivre".
avatar
Pierre-Yves
Oscar du plus beau module

Date d'inscription : 14/12/2007
Echelle(s) que je pratique : H0
Digital - Analogique : Digital, Roco Multimaus

http://pyoffshore.wordpress.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Chadok le Mar 9 Avr 2013 - 13:19

salut à tous
la récup de fil électrique, dans le vieil électroménager, fournit le fil fin;
par contre, je mets une âme en 1.5 ou 2.5 carré dans le tronc principal,
pour pouvoir piquer ensuite dans le décor
pour souder le tronc, et les grosses branches,
il suffit de ligaturer le bas du tronc avec un petit fil de fer rouillé,
çà ne soudera pas dessus ,
et je tiens le tout avec une vieille pince, puis je chauffe sur le gaz de la cuisine
(petit feu, en enlevant la grille où on pose la casserole ;
quand c'est chaud (flamme verte ) il suffit d'y promener un gros fil de soudure autodécapante;
pour les branchettes, je finis au pistolet soudeur
pour l'écorce, je tartine avec du mastic à coller le liège, c'est déjà brun clair ,et mat,
et en plus c'est très solide
c'est le même mastic qui me permet de coller la voie
c'est réversible, si on tient humide 2 jours avec une pattemouille

digression linguistique : (çà c'est lyonnais : patte =chiffon , mouille= mouillée
comme on dit ici : trempe pour trempé, gonfle pour gonflé , etc )

pour le filet floqué, j'ai récupéré un disque d'une laveuse de sols ,
à leclerc, il faut demander quand ils les changent
il faut dilascérer ,et c'est tout ,
puis foliage ,flocage, attention à ne pas faire de paquets denses ,suivant l'essence voulue
avatar
Chadok
Résponsable du wagon bar

Date d'inscription : 16/12/2010
Echelle(s) que je pratique : N
Digital - Analogique : Analogique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Michelenj le Mar 9 Avr 2013 - 14:02

Bonjour,

il y a encore plus simple que la colle mélangée avec le plâtre,
n'oubliez pas qu'avec du MAP, colle à Placos, on fait énormément de choses pour le modélisme, faire genre pâte à crêpe épaisse pas trop liquide pour que l'enduit reste sur votre création. Même y rajouter la peinture pour la couleur.
et tremper tout l'arbre en une fois, laissez sécher c'est dur comme de la pierre.
sur certains reliefs j'ai mis qu'une bande de gaze imbibée, une fois sèche il fallait la perceuse pour planter les arbres.
avatar
Michelenj
Chef du trafic

Date d'inscription : 09/03/2013
Echelle(s) que je pratique : N, Nm principalement mais aussi toutes les autres
Digital - Analogique : Digital pour moi c'est mes "mimines" ( j'en ai dix comme vous)
je suis encore à l'ancienne

http://michelenj.free.fr/miniatures

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Rico le Mar 9 Avr 2013 - 15:54

Chadok a écrit:salut à tous
la récup de fil électrique, dans le vieil électroménager, fournit le fil fin;
par contre, je mets une âme en 1.5 ou 2.5 carré dans le tronc principal,
pour pouvoir piquer ensuite dans le décor
pour souder le tronc, et les grosses branches,
il suffit de ligaturer le bas du tronc avec un petit fil de fer rouillé,
çà ne soudera pas dessus ,
et je tiens le tout avec une vieille pince, puis je chauffe sur le gaz de la cuisine
(petit feu, en enlevant la grille où on pose la casserole ;
quand c'est chaud (flamme verte ) il suffit d'y promener un gros fil de soudure autodécapante;
pour les branchettes, je finis au pistolet soudeur
pour l'écorce, je tartine avec du mastic à coller le liège, c'est déjà brun clair ,et mat,
et en plus c'est très solide
c'est le même mastic qui me permet de coller la voie
c'est réversible, si on tient humide 2 jours avec une pattemouille

digression linguistique : (çà c'est lyonnais : patte =chiffon , mouille= mouillée
comme on dit ici : trempe pour trempé, gonfle pour gonflé , etc )

pour le filet floqué, j'ai récupéré un disque d'une laveuse de sols ,
à leclerc, il faut demander quand ils les changent
il faut dilascérer ,et c'est tout ,
puis foliage ,flocage, attention à ne pas faire de paquets denses ,suivant l'essence voulue

Ca sert aussi pour le repassage..... scratch animé

sortieporte
avatar
Rico
Directeur de la Salle d' attente

Date d'inscription : 13/12/2009
Echelle(s) que je pratique : Oe
Digital - Analogique : Multimaus

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Chadok le Mar 9 Avr 2013 - 19:28

adage militaire: "mouillé, c'est lavé , sec , c'est repassé !"
avatar
Chadok
Résponsable du wagon bar

Date d'inscription : 16/12/2010
Echelle(s) que je pratique : N
Digital - Analogique : Analogique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par SamT le Mer 10 Avr 2013 - 10:15

Ils sont magnifiques tes arbres Pierre Yves.

Merci pour le tuto!
avatar
SamT
Rédacteur des annonces en gare

Date d'inscription : 26/06/2008
Echelle(s) que je pratique : H0 2R
Digital - Analogique : Digital

Revenir en haut Aller en bas

Re: Arbres en fil de cuivre torsadé

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum